Roberto Perazzone et Étienne-Irénée Brun

Experts
Tableaux - Dessins - Sculptures
Moderne et Contemporain

Vente le 6 juin, Maître Ferri, Drouot-Richelieu

Catalogue: catalogue

Romare Howard BEARDEN (1911-1988)
The rites of spring
Gouache sur carton signé en haut à gauche, titré au dos.
Au dos étiquettes :
- Smith College Museum of Art, loan 52 : 43
- Au crayon noir : Romare Bearden 357 Canal St NYC, « the rites of spring »
(Frottages, rayures, usures, taches).
80 x 124 cm

Bibliographie :
- « Romare Bearden, his life and art » Myron Schwartzman, Harry N. Abrams, Inc. NY, 1990, photo en noir et blanc reproduite en page 117, décrit pages 117-118.
(…La production de Bearden de ces années-là répond à un programme qu’il reprendra plus de vingt années plus tard, qu’il s’agisse des thèmes ou du traitement du papier. Bearden conserva des photos en noir et blanc de trois œuvres datant du début des années 1940 qu’il colla dans son album, parmi lesquelles figure The Visitation, en même temps que l’annonce de sa première exposition individuelle. Juxtaposés sur la même page, ils rendent visible le déploiement de son art. Le thème et le style de ces œuvres sont cependant très différents. L’une d’elles, The Rite of Spring, probablement une œuvre à la gouache et à l’encre, semble emprunter son sujet au réalisme social sur le mode ironique. On y voit une usine, avec une cloche en arrière plan, et, au premier, un directeur d’usine noir (les manchettes de sa chemise et son col blanc indiquant clairement qu’il ne s’agit pas d’un simple ouvrier) au visage large, aux yeux plissés et aux mains imposantes, remettant une lettre de résiliation à une mère noire tenant dans ses bras un enfant à l’expression mélancolique. Toute l’histoire se lit dans leurs yeux. (Bearden réutilisa cette image plus de 25 ans plus tard dans un collage intitulé La Primavera. Cette œuvre est pourtant très différente en terme de traitement et d’atmosphère : le bâtiment ne semble plus être une usine, la femme tenant le nourrisson ressemble à une vierge à l’enfant, et le visage de l’homme est composé de fragments photographiques, découpés et arrangés à la manière d’un masque…)

Provenance :
- Fritz Salomon
- Collection particulière, Paris

Romare BEARDENRomare BEARDEN

L’œuvre pourrait avoir fait partie de l’exposition : « Paintings, Sculpture by American Negro Artists », Institute of Modern Art de Boston, en collaboration avec le Smith College Museum of Art, Northampton, Mass, 5 janvier – 30 janvier 1943, puisqu’elle porte au dos une étiquette du Smith College Museum of Art.


« Romare Bearden, his life and art » Myron Schwartzman, Harry N. Abrams, Inc. NY, 1990
___________________________________________________________________________________________________

Romare Howard BEARDEN (1911-1988)
Among constellations
Toile signée en haut à droite, titrée au dos.
Au dos sur la toile : « To Fritz Salomon, 15, Bd de Grenelle, Paris, 15, France.
Sur le châssis porte des étiquettes :
- « among constellations, oil on canvas, size 44/56, Romare Bearden,
357 Canal St. NYC »
- « among constellations, oil, Romare Bearden, 357 Canal St. NYC to
Mr Fritz Salomon, 18, Bd de Grenelle, Paris 15 France ».
(Déchirures, lacérations)
141 x 111,5 cm

Provenance :
- Fritz Salomon
- Collection particulière, Paris

___________________________________________________________________________________________________

Romare BEARDEN

Romare Howard BEARDEN (1911-1988)
Composition
Toile signée en bas à droite.
(Frottages, manques, petits enfoncements, trace du châssis).
142 x 112 cm

Provenance :
- Fritz Salomon
- Collection particulière, Paris

___________________________________________________________________________________________________

Romare BEARDEN

Romare Howard BEARDEN (1911-1988)
Remembering golden bells
Toile signée en haut à droite, titrée au dos sur le châssis.
Sur une étiquette, collée sur le châssis porte : « Romare Bearden,
Remembering golden bells -1961- ».
(Enfoncements, déchirure, usures, trace du châssis).
144 x 114 cm

Provenance :
- Fritz Salomon
- Collection particulière, Paris

L’œuvre pourrait avoir fait partie de l’exposition : « Bearden » à la Michael Warren Gallery, New York, 20 janvier – 19 février 1960

Bibliographie :
« Romare Bearden, his life and art » Myron Schwartzman, Harry N. Abrams, Inc. NY, 1990, mentionné en page 204 : (…La galerie Michel Warren ouvrit ses portes dans la demeure Rhinelander située 867 Madison Avenue avec une exposition collective. Plus tard, en janvier 1960, Bearden bénéficia d’une exposition de ses grandes œuvres abstraites de la fin des années 1950, sa première exposition individuelle en cinq ans. Les œuvres exposées, au moins quinze, portaient des titres d’un grand lyrisme tels que Remembering Golden Bells, The Silent Valley of Sunrise, et Wings of the Dragonfly donnés par Romare et Nanette. …)

pages 244-245 : (…En 1960, j’ai réalisé une œuvre intitulée Remembering golden bells (et un collage intitulé School Bell Time en 1978). Quand j’étais à l’école à Charlotte, les professeurs utilisaient une grosse cloche : ça sonnait comme des cuivres et c’était doré. Pour moi, c’était une cloche dorée. Dans le fond, il y a l’école, avec une cloche au-dessus. …).

___________________________________________________________________________________________________

Romare Howard BEARDEN (1911-1988)
Only the wind can weave a web, 1961
Toile signée en haut à gauche, titrée au dos.
Au dos sur une étiquette : « Romare Bearden « only the wind
can weave a web » -1961-. Sur une autre étiquette, titre : « CW161 Only »
(Usures et lacérations).
153 x 126,5 cm

Provenance :
- Fritz Salomon
- Collection particulière, Paris

___________________________________________________________________________________________________

Romare BEARDEN

Romare Howard BEARDEN (1911-1988)
Scène de bataille
Aquarelle et encre signée en bas à gauche, dédicacée, datée et
contresignée au dos : « to my great friend Fritz : on the
sorrowful night of his leaving for the city of light. Ronie ; 8/8/67 ».
65 x 50 cm

Provenance :
- Fritz Salomon
- Collection particulière, Paris

___________________________________________________________________________________________________
Romare Howard BEARDEN (1911-1988)
Early morning, circa 1980
Impression sur papier gaufré avec rehauts, (collagraphie), non signé, non numéroté
Sujet : 34,5 x 44 cm

Bibliographie :
- « From process to print : graphic works by Romare Bearden, organized by the Romare Bearden Foundation » Mary Lee Corlett, Pomegranate, San Francisco, 2009, un autre exemplaire est reproduit et décrit sous le n° 37, pages 70 et 126.

Provenance :
- Fritz Salomon
- Collection particulière, Paris

___________________________________________________________________________________________________

Félix ZIEM (1821-1911)
Nature morte aux fruits
Huile sur panneau portant une signature en bas vers la gauche.
Porte sur le cadre, à la craie bleue n° 957 et au dos du panneau
un cachet de cire rouge.
24,5 x 29,5 cm

L’Association Félix Ziem, représentée par messieurs Mathias Ary Jan, David Pluskwa et Gérard Fabre, a confirmé l’authenticité de cette œuvre.
Un certificat pourra être délivré sur demande.

___________________________________________________________________________________________________

Félix ZIEM (1821-1911)
Gondole au clair de lune sur la lagune
Huile sur panneau portant une signature en bas à gauche.
Au dos du carton à la craie bleue, n° 7302.
14,5 x 22 cm

L’Association Félix Ziem, représentée par messieurs Mathias Ary Jan, David Pluskwa et Gérard Fabre, a confirmé l’authenticité de cette œuvre.
Un certificat pourra être délivré sur demande.
___________________________________________________________________________________________________

Comments are closed.